Politique du logement

(2013)
Créer un incubateur pour lutter contre la pénurie de logements, telle est l’idée de l’Office fédéral du logement (OFL). Au vu des tensions persistantes qui affectent les marchés immobiliers dans les régions urbaines, l’Office fédéral du logement (OFL) est à la recherche de réponses nouvelles.Le développement d’une collaboration intercommunale en matière de politique du logement pourrait être une approche prometteuse, en offrant aux communes des moyens d’action supplémentaires. Pour apprécier les perspectives et les avantages d’une telle approche, l’OFL a décidé de soutenir une étude exploratoire dans l’Ouest lausannois. Ce choix est lié non seulement à la longue et heureuse histoire de la pratique intercommunale qui y a cours, mais aussi au fait que le logement est un enjeu fort de son développement. La CEAT a été mandatée par l’OFL avec le soutien du Canton de Vaud afin de réaliser cette étude qui s’est faite sur la base d’entretiens auprès des autorités communales et d’ateliers de concertation. Un résultat central qui ressort de cette étude est que les communes reconnaissent le besoin d’une collaboration en matière de logement entre elles et avec le Canton, sous forme d’échange d’informations et de partage d’expériences. Les raisons qui plaident pour cette collaboration sont la forte imbrication des communes de l’Ouest lausannois et la similarité des problèmes vécus. Les communes attendent de ces échanges une meilleure vue d’ensemble de la situation sur le marché du logement, des enseignements permettant de renforcer leur capacité d’action, voire le lancement de réflexions sur des formes de collaboration plus avancées.
Le principe de mise sur pied d’une « plate-forme logement » pour l’Ouest lausannois a ainsi été validé par les représentants des communes lors de l’atelier final. Cette plate-forme a été constituée officiellement le 3 décembre 2013.
A lire dans le 24h du 10.12.2013.
Collaboratrice CEAT : Sandra Walter